L'activiste Aissa Doumara Ngatansou a reçu le Prix Simone Veil

Sunday, March 24, 2019

Le Prix Simone Veil a été crée par Emmanuel Macron en hommage à Simone Veil disparu en 2017. Pour préserver sa mémoire et soutenir les luttes contre les violences sexuelles à travers le monde, ce prix a pour la première fois été remis à la camerounaise Aissa Douamara Ngatansou à l'occasion de la 42ème journée internationale des droits des femmes.

 

Crédit photo : Thibault Camus, AFP

 

 

Celle qui a défendu la loi de 1975 sur la légalisation de l'IVG en France a désormais un prix qui porte son nom. Le chef de l'État a annoncé que la France allait consacrer 120 millions d'euros à un fonds pour soutenir "la lutte contre les violences et les discriminations faites aux femmes" dans le monde. Pour cette grande première, c'est Aissa Doumara Ngatansou une militante camerounaise qui s'engage contre les mariages forcés dans l'Extrême Nord du pays qui a reçu le prix. C'est devant un grand portrait tiré en noir et blanc de Simone Veil que la lauréate Aissa Doumara Ngatansou a déclaré recevoir ce prix "avec beaucoup d'émotion".

 

 

 

Mère de 3 enfants, Aissa Doumara Ngatansou a co-fondé en 1996 une antenne de l'Association de Lutte contre les Violences faites aux femmes (ALVF) dans la ville de Maroua, après avoir elle-même été mariée de force à l'âge de 15ans.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon