Le Dr Denis Mukwege a reçu le Prix Nobel de la Paix 2018

Friday, October 12, 2018

Le gynécologue congolais Denis Mukwege a reçu le Prix Nobel de la Paix 2018 conjointement avec la militante irakienne yazidie Nadia Murad.

 

Il était au bloc opératoire, ce vendredi 5 octobre au moment de l'annonce ... Lauréat du Prix Sakharov, de la Fondation Clinton, classé dans le Times 1000 et d'autres, Denis Mukwege communément appelé "l'homme qui répare les femmes" s'est engagé dans la réparation des femmes victimes de violences sexuelles. 

 

  © Thierry Michel

 

« L’homme cesse d’être homme lorsqu’il ne sait plus donner l’amour et ne sait plus donner l’espoir aux autres », déclarait-il en 2015.

 

Denis, c'est le troisième d’une famille de onze enfants, c'est aux côtés de son père, pasteur pentecôtiste qui avait cette fibre engagé, qu’il accompagnait plus jeune dans ses visites aux malades.

 

« Ma carrière de médecin vient de cette affinité, de cette amitié avec mon père. » , déclare t-il au journal Le Monde.

 

Originellement, Denis Mukwege se destinait à une carrière de pédiatre, après avoir fait ses études au Burundi, c'est bien après qu'il s'oriente dans la santé maternelle, afin de lutter contre la mortalité maternelle. Il décide alors d'aller à Angers pour parfaire ses acquis en obtenant une spécialité en gynécologie-obstétrique.

 

Il se confronte à la situation du Sud-Kivu au Congo en 1996, son hôpital est dévasté, plusieurs de ses malades et infirmiers sont assassinés.

 

  © Thierry Michel

 

 

La Fondation Panzi voit le jour en 1999, un lieu sûr pour permettre aux femmes d'accoucher dans des conditions optimales. Mais, bien plutard, le centre devient progressivement une clinique où les femmes victimes de violences sexuelles se rendent suite à la guerre qui frappe le pays une nouvelle fois en 1998.

 

Soutenu par la Mission des Nations Unies au Congo (MONUSCO), ce haut lieu de la santé, désormais immense, connaît une hausse de fréquentation depuis 2016. Le Dr Mukwege assure également une relève professionnelle en formant de jeunes médecins à cette chirurgie complexe et particulière dont il est devenu expert. L'homme de 63ans dédie son prix « aux femmes de tous les pays du monde, meurtries par les conflits et confrontées à la violence de tous les jours ».

 

 

 

 

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon