La prématurité en Afrique : où et quand la naissance se produit-elle ?

Saturday, December 15, 2018

Chaque année, quelque 15 millions de bébés naissent prématurément (avant 37 semaines révolues de gestation). Ce nombre est en augmentation.

 

À l’origine de près d’un million de décès par an en 2015, les complications des naissances prématurées sont la cause principale de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans. 

 

 

Les trois quarts pourraient être évités grâce à des interventions courantes, à la fois efficaces et peu onéreuses, même sans recourir aux soins intensifs. 

 

Plus de 60% des naissances prématurées surviennent en Afrique et en Asie du Sud, mais il s’agit vraiment d’un problème planétaire. Dans les pays les plus pauvres, on compte en moyenne 12% de bébés nés prématurément contre 9% dans les pays à revenu plus élevé. Au sein même des pays, les familles les plus modestes présentent un risque accru.

 

On estime à 15 millions le nombre de bébés prématurés chaque année, ce qui représente plus d’un bébé sur 10. Or près d'un million d’enfants décèdent chaque année en raison de complications liées à la prématurité. Bon nombre de survivants souffrent d’une incapacité à vie, notamment en matière d’apprentissage et de troubles visuels et auditifs. À l’échelle mondiale, la prématurité est la première cause de mortalité chez les enfants de moins de 5 ans. Dans presque tous les pays disposant de données fiables, les taux de naissances prématurées sont en hausse.

 

D’après une étude réalisée par l’OMS, voici la liste des pays qui détiennent le taux de naissances prématurées les plus élevés pour 100 naissances vivantes.

 

  • Malawi : 18,1 pour 100

  • Comores : 16,7

  • Congo : 16,7

  • Zimbabwe : 16,6

  • Guinée équatoriale : 16,5

  • Mozambique : 16,4

  • Gabon : 16,3

  • Pakistan : 15,8

  • Indonésie : 15,5

  • Mauritanie : 15,4

     

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

  • Black Facebook Icon
  • Black Instagram Icon
  • Black Twitter Icon